SOUPE PHỞ

0 étoiles sur 5. (0 votes)
Une gracieuseté de THY NGUYEN
VIETNAM

Pour la soupe Phở

Le Phở ( prononcez « Feu « ) est le plat national vietnamien.
A ses débuts, la soupe Phở n’était dégustée qu’au petit déjeuner, mais cette tradition n’a pas perduré et les vietnamiens en mangent à toute heure de la journée.
Son nom viendrait du plat français, le pot au feu.

Ingrédients :
Épices pour soupe Phở (se trouve en sachet tout prêt ):Épices pour SOUPE PHỞ
Clou de girofle
Coriandre
Fenouil
Noix de muscade
Cannelle
Badiane
Cardamome
Réglisse
1 kg de flanc de bœufOs de bœuf pour la SOUPE PHỞ
1 petit os de bœuf
1 gros oignon
Beaucoup de sel
1 sachet de vermicelles de riz
Tranches de bœuf mincesSauces pour la SOUPE PHỞBoulettes de bœuf
Oignons verts
1 oignon émincé
Sauce Hoisin
Sauce Sriracha
Feuilles de basilic
Feuilles de menthe
Jus de citron vert

Préparation :
Pour le bouillon : Faire bouillir le flanc et l’os de bœuf environ 5 minutes et ensuite se débarrasser de l’eau et bien rincer l’os pour avoir un bouillon clair par la suite.
Faire bouillir à feu doux toutes les épices + sel + flanc de bœuf + os dans un gros chaudron (3 ou 4 litres d’eau pour environ 6 portions).
Au bout de 2 ou 3 heures, commencer à goûter le bouillon et saler au goût. Sortir le flanc de bœuf pour le refroidir, le couper en petits morceaux et mettre de côté.
Au moment de manger, faire bouillir de l’eau et arrêter le feu. Mettre les vermicelles dans l’eau bouillante environ 10 minutes, puis les rincer rapidement.
Mettre les vermicelles dans un bol, ajouter des morceaux de flanc si vous aimer un bouillon plus gras. Ajouter les tranches de bœuf, les oignons et oignons verts émincés. Mettre les boulettes de bœuf dans le bouillon et faire bouillir à nouveau. Verser le bouillon et quelques boulettes dans le bol. Le bouillon chaud fera cuire le bœuf. Garnir avec les herbes, ajouter les sauces Sriracha et Hoisin, poivrer.

Cardamome pour la SOUPE PHỞ Présentation de la SOUPE PHỞ  Feuilles de basilic pour la SOUPE PHỞ

CALALOU DE COTONOU

0 étoiles sur 5. (0 votes)
Une gracieuseté de ANDRÉE ALLIBERT
Bénin Afrique

Pour votre Calalou de Cotonou

Ingrédients :
1 kg de viande sans os boeuf, mouton ou pouletNétetou pour Calalou de Cotonou
1 kg de brèdes = amaranthus blitum, feuilles bien vertes (blettes, épinards, oseille, cresson, chou chinois, pissenlit etc. )
50 g de crevettes séchées ou la valeur d’un pouce de nététou
3 oignons
Huile d’arachide
200 gr de gombos
3 ou 4 piments verts

Préparation :
Découper la viande en cubes, la faire revenir à l’huile avec les oignons émincés. Déposer ensuite les feuilles et arroser le tout avec 50 cl d’eau très chaude. Porter à ébullition et, dès réduction des feuilles, ajouter les crevettes séchées ou le nététou.
Laisser mijoter jusqu’à ce que la viande soit tendre, la consistance doit être celle d’une soupe pas trop épaisse.
Rajouter les gombos coupés en rondelles et les piments verts grossièrement hachés.
Les gombos vont épaissir la sauce, vérifier s’il y a assez de liquide.
Laisser cuire encore 15 mn.
Ce plat d’un vert profond allie la saveur particulière de la symbiose obtenue entre les feuilles, la viande et le nététou ou les crevettes séchées.
Servir accompagné de riz blanc.

BŒUF KARAHI

0 étoiles sur 5. (0 votes)
Une gracieuseté de AMBREEN YAKUB
PAKISTANPakistan pour le Bœuf Karahi

Pour réaliser le Bœuf Karahi

Ingrédients :
1 Kg de bœuf coupé en morceaux
2 têtes d’ail réduites en purée
1 ½ cuillère à café de selPiment pour le Bœuf Karahi
¼ tasse de gingembre haché
4 onces de beurre + ½ tasse d’huile
12 piments verts forts
1 cuillère à café de poudre de piment rouge
1 cuillère à café de poudre de poivre blanc
½ tasse de yaourt brassé
2 à 3 tomates hachéesPiment de la Jamaïque pour le Bœuf Karahi
8 cardamomes vertes + 5 cardamomes noires
1 cuillère à café de piment de la Jamaïque
1/2 bouquet de feuilles de coriandre hachées

Préparation :
Mettre le bœuf, la purée d’ail et le sel dans ¼ de litre d’eau, couvrir et laisser cuire jusqu’à ce qu’il n’y ait presque plus de liquide.
Ajouter le beurre et l’huile dans le fond de jus qui reste, puis le gingembre, une cuillère à café d’ail, une demi-cuillère à café de sel, la poudre de piments rouges, celle de poivre blanc et le yaourt.
Laisser cuire, lorsque le yaourt a séché, ajouter les tomates.
Broyer les cardamomes vertes et noires pour faire une pâte et en ajouter une cuillère à café, puis le piment de la Jamaïque et laisser cuire jusqu’à ce que l’huile se sépare du curry.
Ajouter les feuilles de coriandre, enlever du feu et servir chaud avec des galettes Paratha.
Cardamome verte pour le Bœuf Karahi          Cuisson pour le Bœuf Karahi          Cardamome noire pour le Bœuf Karahi