БОРЩ : BORCHTCH

0 étoiles sur 5. (0 votes)
Une gracieuseté de DMYTRO POLUSHYN
UKRAINE

Pour réaliser le Borchtch :

Le borchtch vient originairement d’Ukraine, mais il fait partie de l’héritage culinaire slave et se retrouve, avec quelques variantes, dans plusieurs pays d’Europe de l’Est.
C’est une soupe qui ne doit pas être trop épaisse et la betterave lui donne cette couleur rouge très particulière qui devient d’un rose fushia à l’ajout de la crème sûre.
Elle est appelée barščiai en Lituanie, barszcz en Pologne, боршч en Biélorussie, борщ en Russie et en Ukraine.
En Chine elle est connue sous le nom de « soupe russe » et les tomates remplacent la betterave.Betterave pour le Borchtch

Ingrédients :
Viande de porc ou de bœuf
Une grosse betterave
Carottes
Oignons
Chou vert frais
Pommes de terre
Huile végétaleLaurier pour le Borchtch
Sel et poivre
Feuille de laurier
Crème sûre

Préparation :
Laver la viande et la mettre dans une casserole d’eau froide. Porter à ébullition et laisser bouillir 20 mn. Écumer la mousse qui se forme au-dessus du bouillon.
Peler et râper la betterave sur une grosse râpe, puis la faire frire dans l’huile. Y verser ensuite un peu de bouillon de la viande et laisser mijoter à feu doux.
Éplucher et hacher finement l’oignon, le faire frire dans l’huile jusqu’à ce qu’il soit doré. Ajouter les carottes coupées en julienne, verser encore un peu de bouillon et laisser mijoter de 3 à 5 mn.
Peler les pommes de terre, les couper en gros cubes et les ajouter au bouillon, laisser bouillir.
Hacher le chou frais en fines lanières et l’ajouter.
Laisser cuire jusqu’à cuisson complète, puis rajouter la betterave et les légumes avec la feuille de laurier, saler et poivrer au goût.
Laisser mijoter quelques minutes puis retirer du feu.
Au moment de servir, rajouter la crème sûre dans la soupière.

Chou vert pour le Borchtch        Crème sûre pour le Borchtch            Carottes pour le Borchtch

ГОЛУБЦІ (HOLOUBTSI) : CHOU FARCI

0 étoiles sur 5. (0 votes)
Une gracieuseté de VICTOR KOTUSENKO
UKRAINE


Le nom de ce plat ГОЛУБЦІ (HOLOUBTSI) : chou farci signifie littéralement « petits pigeons ».

La farce utilisée varie considérablement et peut se réaliser sans viande ou avec un mélange de plusieurs viandes, ou de plusieurs légumes et de céréales comme des graines de sarrasin.
L’emballage peut se faire avec des feuilles de chou, mais aussi de betterave, de laitue, d’épinard ou des feuilles de vigne.
Le liquide de cuisson varie selon la région et la famille, il peut contenir du jus de tomate, de la crème sûre ou du bouillon.

Feuille de vigne pour ГОЛУБЦІ (HOLOUBTSI) : CHOU FARCI
Ingrédients :

1 pomme de chou moyenne
3 oignons moyens hachés
52 à 3 cuillères à soupe de beurreRiz pour ГОЛУБЦІ (HOLOUBTSI) : CHOU FARCI
200 à 300 gr chaque de bœuf et de porc hachés
2 tasses de riz à grain long
300 à 400 ml de jus de tomate en conserve
4 cuillères à café de sel
Poivre moulu

 

Préparation :
Retirer la partie dure du centre du chou, le mettre dans une casserole d’eau bouillante salée pendant 3 mn ou le temps nécessaire pour que les feuilles soient suffisamment souples et ramollies pour pouvoir les retirer individuellement. Il en faut une vingtaine.
Une fois froides, couper la nervure centrale épaisse de chaque feuille horizontalement, sans couper la feuille elle-même.
Faire mourir les oignons dans le beurre jusqu’à ce qu’ils soient transparents.
Faire bouillir le riz dans un fond d’eau, juste assez pour le recouvrir, à feu doux et jusqu’à ce que l’eau soit absorbée, il finira de cuire pendant la cuisson. Y ajouter le porc, le bœuf et les oignons, bien mélanger, saler et poivrer au goût.
Graisser une rôtissoire allant au four avec un peu d’huile, couvrir le fond et les côtés avec les feuilles de chou extérieures. Prendre les feuilles de chou intérieures, y déposer la farce et l’envelopper sur elle-même, pour créer des rouleaux. Déposer les rouleaux dans la rôtissoire en veillant à déposer la « couture » du rouleau vers le bas, pour qu’il ne se déroule pas lors de la cuisson. Placer tous les rouleaux en couche en remplissant la rôtissoire, puis verser le jus de tomate.
Couvrir le dessus des rouleaux avec les feuilles de chou restantes, fermer la rôtissoire et la mettre au four à 200°C pendant environ 1 h.
Il y en a beaucoup, alors invitez la famille et les amis à les partager !

   Holoubtsi pour ГОЛУБЦІ (HOLOUBTSI) : CHOU FARCI      Jus de tomate pour ГОЛУБЦІ (HOLOUBTSI) : CHOU FARCI

GÂTEAU AU CHOCOLAT VOLCANIQUE

0 étoiles sur 5. (0 votes)
Une gracieuseté de IRYNA FURMANOVA
UKRAINE

Pour votre gâteau au chocolat volcanique, il vous faudra:

Ingrédients :
Pour le biscuit :
2 œufs
250 gr de sucre
½ boîte de lait concentré (optionnel)
250 gr de crème sûre à 14 %
2 cuillères à soupe de cacao
250 gr de farine
½ cuillère à café de bicarbonate de soude

 Pour la crème :
 500 gr de crème sûre à 14 %
250 gr de sucre

Pour le glaçage :
4 cuillères à soupe de cacao
4 cuillères à soupe de lait
4 cuillères à soupe de sucre
40 gr de beurre

oeufs pour votre gâteau au chocolat volcanique

Préparation :
Mélanger tous les ingrédients prévus pour le biscuit, la pâte ne doit pas être trop épaisse, elle doit avoir un peu la consistance d’une pâte à crêpes.
Battre les œufs avec le sucre, ajouter le lait et la crème sûre. Bien mélanger et ajouter graduellement la farine et le bicarbonate.
Séparer la pâte en 2 et ajouter le cacao dans une des moitiés.
Huiler le fond d’un moule, verser d’abord la moitié de pâte sans cacao, puis verser délicatement par-dessus, celle avec du cacao.
Mettre au four à 200°C jusqu’à ce que le biscuit soit cuit, vérifier avec un bâton de bois, puis laisser refroidir 20 mn pour former le biscuit.
Couper le biscuit en 2 dans le rapport 1:2, le plus mince servira de base pour le gâteau et découper le reste en cubes de 3 à 4 cm.
Pour la crème, mélanger la crème sûre avec le sucre.
Pour le glaçage : faire chauffer le lait, mélanger le sucre et le cacao, verser délicatement le lait chaud, mettre le bol au bain-marie pendant 5 mn en remuant, jusqu’à ce que le cacao soit dissous, ajouter le beurre et pétrir jusqu’à une consistance lisse et liquide pour qu’il soit plus facile de la verser.
Mettre un peu de crème sur la base, tremper les cubes de biscuit dans la crème et former un cône en les assemblant sur la base.
Verser la glaçure chaude sur le dessus et mettre au réfrigérateur 1 heure.

BŒUF STROGANOFF

0 étoiles sur 5. (0 votes)
Une gracieuseté de OLEKSANDR PUSTOMELNYK
UKRAINE

 

Ingrédients :
½ kg de bœuf (bifteck)
2 oignons
400 gr de champignons frais
1 bouquet d’épinards frais
1 ½ tasse de crème
4 cuillères è soupe d’huile végétale
Sel et poivre noir moulu au goût

Préparation :
Enlever les peaux ou les filets nerveux du morceau de bœuf, couper, perpendiculairement aux fibres de la viande, des tranches que l’on aplatit au maillet à viande pour les attendrir.
Faire sauter dans l’huile pendant 2mn, les morceaux de bœuf, les champignons tranchés à 2 ou 3 mm d’épaisseur et les oignons tranchés à 2 mm d’épaisseur.
Lorsqu’ils sont dorés, saler, poivrer et verser la crème. Laisser mijoter de 5 à 6 mn.
Option : la viande peut être préalablement panée dans de la farine salée et poivrée – l’oignon peut être doré séparément des champignons.
Ensuite, ajouter les épinards déchirés en gros morceaux, bien mélanger pour ajouter de la crème.
Servir avec de la purée de pommes de terre.
Bon appétit !

DERUNY (Galettes de pomme de terre)

0 étoiles sur 5. (0 votes)
Une gracieuseté de VIKTOR KOTUSENKO

Les deruny sont des galettes de pommes de terre très populaires en Ukraine et dans les autres pays de l’Europe de l’Est et de l’Europe centrale.
Pour les préparer, les pommes de terre crues sont râpées et frites à la poêle en forme de galettes épaisses.
Traditionnellement, à savourer chaudes avec un peu de crème sûre fraîche.

Ingrédients :
5 grosses pommes de terre pelées
1 oignon pelé
3 cuillères à soupe de farine
1 œuf
1 à 2 cuillères à soupe de crème sûre épaisse
1 cuillère à thé de sel ou de poivre noir (selon le goût)
2 à 3 cuillères à soupe d’huile végétale (pour la friture)

Préparation :
Dans un grand bol, râper les pommes de terre et l’oignon le plus finement possible, sur la râpe en forme d’étoile, en mélangeant bien. Le jus d’oignon empêchera les pommes de terre de brunir.
Ajouter la farine, les œufs, la crème sûre et bien mélanger, en ajoutant le sel et le poivre noir. La pâte devrait être suffisamment liquide pour que vous puissiez la coller facilement.
Dans une poêle, faire chauffer l’huile végétale à
feu moyen / élevé, y déposer 1 cuillère à soupe de pâte
et la faire frire des 2 côtés jusqu’à ce qu’elle soit dorée. Répétez la même procédure pour le reste de la pâte.
Servir les deruny chauds, ils sont meilleurs accompagnés de crème sûre.