PATACONES

0 étoiles sur 5. (0 votes)
Une gracieuseté de ALVARO TEJADA
COLOMBIE

Pour réaliser les Patacones :

Le nom Patacón est celui d’une ancienne monnaie coloniale créée autour de 1733. Elle était utilisée dans les Antilles espagnoles, l’Amérique Centrale et le Venezuela qui l’appelaient tostón.Monnaie pour les Patacones
C’est aussi le nom d’un plat typique créé à l’époque de la Grande Colombie qui  était formée de la Colombie actuelle dont faisait alors partie le Panama, de l’Équateur et du Venezuela, regroupés, suite à l’indépendance vis à vis de l’Espagne, sous la présidence de Simón Bolívar qui choisit de l’appeler Colombie en hommage à Christophe Colomb.

Ingrédients :Bananes pour les Patacones
6 bananes plantains vertes
4 gousses d’ail
Huile végétale de friture
Sel

Préparation :
Peler les bananes et les couper en tranches de 2 cm. Mettre les morceaux dans un saladier avec les gousses d’ail écrasées, recouvrir d’eau.
Lorsque l’huile de friture est bien chaude, essuyer les cubes de banane, puis les y plonger en les laissant frire 2 mn, les retourner de temps en temps à l’aide d’une écumoire.
Une fois frits, les déposer sur un papier absorbant .
Lorsque les morceaux de bananes sont tièdes, les glisser entre 2 feuilles de papier sulfurisé et les aplatir un à un en forme de disque, en les écrasant avec un objet plat, une planche à découper par exemple.
Remettre l’huile à chauffer et faire frire de nouveau les patacones en les retourant à mi-cuisson.
Les égoutter de nouveau sur du papier absorbant. Saler comme pour des frites et déguster bien chaud.
Servir avec des chicharones (ventrèche frite).

Patacones pour les Patacones                    Simon Bolivar : El Libertador pour les Patacones          Chicharones pour les Patacones