SOUPE WOOLLOOMOOLOO

0 étoiles sur 5. (0 votes)
AUSTRALIE

Pour préparer la Soupe Woolloomooloo :

Ce nom lui a été donné par un quartier, l’un des plus vieux de Sydney, et vient d’une langue aborigène où il signifie « jeune kangourou ».
Les langues aborigènes, en dépit de leur nombre et de leurs différences, ont en commun une partie de leur vocabulaire et de leur phonologie.
Entre autres, on y retrouve le plus souvent 3 voyelles, une absence de distinction entre les consonnes sourdes et voisées, une absence de consonnes fricatives, leur redoublement.
« Woolloomooloo » en est un joli exemple.

Ingrédients :
200 ml de bouillon de volailleLait de coco pour la Soupe Woolloomooloo
300 ml de lait de coco
1 petit chou vert pommé
4 carottes
1 citron vert
1 morceau de gingembre frais
1 petit bouquet de Gingembre pour la Soupe Woolloomooloocoriandre fraîche
Sel et poivre

Préparation :
Râper les carottes en grosses lanières et couper le chou en fines lanières.
Peler et hacher le gingembre.
Verser le bouillon dans une marmite et porter à ébullition.
Rajouter le lait de coco, le gingembre, la coriandre et les légumes.
Baisser le feu et couvrir.
Laisser frémir jusqu’à ce que les légumes soient tendres.
Ajouter le jus de citron vert, rectifier l’assaisonnement et servir en soupière.

Quartier de Sydney Soupe Woolloomooloo     Aborigène Soupe Woolloomooloo     Port Soupe Woolloomooloo

БОРЩ : BORCHTCH

0 étoiles sur 5. (0 votes)
Une gracieuseté de DMYTRO POLUSHYN
UKRAINE

Pour réaliser le Borchtch :

Le borchtch vient originairement d’Ukraine, mais il fait partie de l’héritage culinaire slave et se retrouve, avec quelques variantes, dans plusieurs pays d’Europe de l’Est.
C’est une soupe qui ne doit pas être trop épaisse et la betterave lui donne cette couleur rouge très particulière qui devient d’un rose fushia à l’ajout de la crème sûre.
Elle est appelée barščiai en Lituanie, barszcz en Pologne, боршч en Biélorussie, борщ en Russie et en Ukraine.
En Chine elle est connue sous le nom de « soupe russe » et les tomates remplacent la betterave.Betterave pour le Borchtch

Ingrédients :
Viande de porc ou de bœuf
Une grosse betterave
Carottes
Oignons
Chou vert frais
Pommes de terre
Huile végétaleLaurier pour le Borchtch
Sel et poivre
Feuille de laurier
Crème sûre

Préparation :
Laver la viande et la mettre dans une casserole d’eau froide. Porter à ébullition et laisser bouillir 20 mn. Écumer la mousse qui se forme au-dessus du bouillon.
Peler et râper la betterave sur une grosse râpe, puis la faire frire dans l’huile. Y verser ensuite un peu de bouillon de la viande et laisser mijoter à feu doux.
Éplucher et hacher finement l’oignon, le faire frire dans l’huile jusqu’à ce qu’il soit doré. Ajouter les carottes coupées en julienne, verser encore un peu de bouillon et laisser mijoter de 3 à 5 mn.
Peler les pommes de terre, les couper en gros cubes et les ajouter au bouillon, laisser bouillir.
Hacher le chou frais en fines lanières et l’ajouter.
Laisser cuire jusqu’à cuisson complète, puis rajouter la betterave et les légumes avec la feuille de laurier, saler et poivrer au goût.
Laisser mijoter quelques minutes puis retirer du feu.
Au moment de servir, rajouter la crème sûre dans la soupière.

Chou vert pour le Borchtch        Crème sûre pour le Borchtch            Carottes pour le Borchtch

ГОЛУБЦІ (HOLOUBTSI) : CHOU FARCI

0 étoiles sur 5. (0 votes)
Une gracieuseté de VICTOR KOTUSENKO
UKRAINE


Le nom de ce plat ГОЛУБЦІ (HOLOUBTSI) : chou farci signifie littéralement « petits pigeons ».

La farce utilisée varie considérablement et peut se réaliser sans viande ou avec un mélange de plusieurs viandes, ou de plusieurs légumes et de céréales comme des graines de sarrasin.
L’emballage peut se faire avec des feuilles de chou, mais aussi de betterave, de laitue, d’épinard ou des feuilles de vigne.
Le liquide de cuisson varie selon la région et la famille, il peut contenir du jus de tomate, de la crème sûre ou du bouillon.

Feuille de vigne pour ГОЛУБЦІ (HOLOUBTSI) : CHOU FARCI
Ingrédients :

1 pomme de chou moyenne
3 oignons moyens hachés
52 à 3 cuillères à soupe de beurreRiz pour ГОЛУБЦІ (HOLOUBTSI) : CHOU FARCI
200 à 300 gr chaque de bœuf et de porc hachés
2 tasses de riz à grain long
300 à 400 ml de jus de tomate en conserve
4 cuillères à café de sel
Poivre moulu

 

Préparation :
Retirer la partie dure du centre du chou, le mettre dans une casserole d’eau bouillante salée pendant 3 mn ou le temps nécessaire pour que les feuilles soient suffisamment souples et ramollies pour pouvoir les retirer individuellement. Il en faut une vingtaine.
Une fois froides, couper la nervure centrale épaisse de chaque feuille horizontalement, sans couper la feuille elle-même.
Faire mourir les oignons dans le beurre jusqu’à ce qu’ils soient transparents.
Faire bouillir le riz dans un fond d’eau, juste assez pour le recouvrir, à feu doux et jusqu’à ce que l’eau soit absorbée, il finira de cuire pendant la cuisson. Y ajouter le porc, le bœuf et les oignons, bien mélanger, saler et poivrer au goût.
Graisser une rôtissoire allant au four avec un peu d’huile, couvrir le fond et les côtés avec les feuilles de chou extérieures. Prendre les feuilles de chou intérieures, y déposer la farce et l’envelopper sur elle-même, pour créer des rouleaux. Déposer les rouleaux dans la rôtissoire en veillant à déposer la « couture » du rouleau vers le bas, pour qu’il ne se déroule pas lors de la cuisson. Placer tous les rouleaux en couche en remplissant la rôtissoire, puis verser le jus de tomate.
Couvrir le dessus des rouleaux avec les feuilles de chou restantes, fermer la rôtissoire et la mettre au four à 200°C pendant environ 1 h.
Il y en a beaucoup, alors invitez la famille et les amis à les partager !

   Holoubtsi pour ГОЛУБЦІ (HOLOUBTSI) : CHOU FARCI      Jus de tomate pour ГОЛУБЦІ (HOLOUBTSI) : CHOU FARCI