БОРЩ : BORCHTCH

0 étoiles sur 5. (0 votes)
Une gracieuseté de DMYTRO POLUSHYN
UKRAINE

Pour réaliser le Borchtch :

Le borchtch vient originairement d’Ukraine, mais il fait partie de l’héritage culinaire slave et se retrouve, avec quelques variantes, dans plusieurs pays d’Europe de l’Est.
C’est une soupe qui ne doit pas être trop épaisse et la betterave lui donne cette couleur rouge très particulière qui devient d’un rose fushia à l’ajout de la crème sûre.
Elle est appelée barščiai en Lituanie, barszcz en Pologne, боршч en Biélorussie, борщ en Russie et en Ukraine.
En Chine elle est connue sous le nom de « soupe russe » et les tomates remplacent la betterave.Betterave pour le Borchtch

Ingrédients :
Viande de porc ou de bœuf
Une grosse betterave
Carottes
Oignons
Chou vert frais
Pommes de terre
Huile végétaleLaurier pour le Borchtch
Sel et poivre
Feuille de laurier
Crème sûre

Préparation :
Laver la viande et la mettre dans une casserole d’eau froide. Porter à ébullition et laisser bouillir 20 mn. Écumer la mousse qui se forme au-dessus du bouillon.
Peler et râper la betterave sur une grosse râpe, puis la faire frire dans l’huile. Y verser ensuite un peu de bouillon de la viande et laisser mijoter à feu doux.
Éplucher et hacher finement l’oignon, le faire frire dans l’huile jusqu’à ce qu’il soit doré. Ajouter les carottes coupées en julienne, verser encore un peu de bouillon et laisser mijoter de 3 à 5 mn.
Peler les pommes de terre, les couper en gros cubes et les ajouter au bouillon, laisser bouillir.
Hacher le chou frais en fines lanières et l’ajouter.
Laisser cuire jusqu’à cuisson complète, puis rajouter la betterave et les légumes avec la feuille de laurier, saler et poivrer au goût.
Laisser mijoter quelques minutes puis retirer du feu.
Au moment de servir, rajouter la crème sûre dans la soupière.

Chou vert pour le Borchtch        Crème sûre pour le Borchtch            Carottes pour le Borchtch

AïGO BOULIDO

0 étoiles sur 5. (0 votes)
Recette provençale traditionnelle
provence

Pour l’Aïgo boulido :

Ingrédients
1 litre d’eauAil pour Aïgo boulido
2 gousses d’ail
1 cuillerée d’huile d’olive
1 brin de thym frais
1 feuille de laurier et/ou 6 feuilles         de sauge fraîche
4 fines tranches de pain de campagne un peu rassis
1 jaune d’œuf frais
1 cuillerée à café de sel fin
Poivre noir au moulin

Préparation
Peler les gousses d’ail et les écraser grossièrement. Verser 1 litre d’eau dans une casserole, ajouter les gousses d’ail et le sel. Laisser bouillir ¼ d’heure. Ajouter le thym, le laurier et/ou les feuilles de sauge. Retirer du feu, couvrir et laisser infuser pendant 5 minutes.
Avec une écumoire, retirer le thym, le laurier et la sauge. Verser le jaune d’œuf dans une soupière, battez-le en  versant le bouillon dessus petit à petit.
Mettre les tranches de pain dans des assiettes à soupe et les arroser d’un filet d’huile d’olive. Verser le bouillon dessus et poivrer au goût.

Note de J.B. Reboul dans « La Cuisinière provençale » :
« Cette soupe est très stomachique »

Laurier pour Aïgo boulido          Herbes de Provence pour Aïgo boulido         Oeuf pour Aïgo boulido